Guide - Transpiration - Hyperhidrose. Aspiration

Beaucoup de personnes souffrent de transpiration excessive, en particulier, sous les aisselles. Cela est aussi appelé Hyperhidrose axillaire. Le développement et l’optimisation de la technique d’aspiration de glandes sudoripares dans ce domaine peuvent apporter un grand soulagement aux patients.

La technique par laquelle les glandes sudoripares sont aspirées n’est appliquée que depuis quelques années dans des centres individuels. La technique d’opération avec une curette aiguë appliquée jusqu’à présent, amenait toujours des complications et des récidives très nombreuses, qui avaient pour conséquence une nouvelle intervention. D'ailleurs, les canules, utilisées également pour les liposucions, ont souvent étés sources de problèmes lors des interventions.

Grâce au développement et à l’affinement de la technique et l’introduction de nouvelles canules spéciales, les récidives ont pu être diminuées. Les complications possibles sont plutôt minimes et se manifestent par exemple par de petits hématomes et durcissements dans la partie axillaire qui se résorbent pourtant peu de temps après.

L’intervention minimalement invasive est appliquée avec une anesthésie locale et nécessite une opération ambulante. Deux petites piqûres sous et sur l’aisselle sont nécessaires pour avoir accès au domaine d‘opération. Ensuite, après ramollissement du tissu, les glandes sudoripares sont aspirées avec une solution de tumescence. Ultérieurement, les petits accès chirurgicaux sont fermés avec des pansements spéciaux. L’enflure post-chirurgicale disparaît déjà après quelques jours.

Généralement les patients peuvent reprendre leur vie quotidienne directement après l’intervention. Cependant il est recommandé de prendre au moins un ou deux jours de repos après l’intervention chirurgicale, également pour des contrôles éventuellement exigés.

Les aisselles sont quasiment sèches après l’intervention, puisque les glandes ne sont plus présentes. Les glandes aspirées ne se renouvellent pas. La transpiration compensatoire à d’autres endroits du corps n’apparaît pas non plus. L’alimentation nerveuse des glandes sudoripares persistantes peut uniquement se régénérer, jusqu'à ce qu’une minime transpiration revienne peu à peu. 
Si les moyens préventifs ou les moyens de traitement externes tels que l’antitranspirant n’ont pas montrés le résultat désiré, l’aspiration des glandes sudoripares peut être envisagée.
Trusted Shops Avis Clients pour sweat-stop.fr:
4,41 / 5,00 pour 192 avis clients.
Desktop-Version | Mobil-Version